Symboles de puissance et de noblesse, les cuivres occupent rarement le devant de la scène. A moins d’être solistes, ils sont souvent cantonnés aux seconds rôles discrets ou aux irruptions balourdes. C’est faire preuve d’un cruel manque d’imagination dans l’utilisation d’instruments dont la nature profonde évoque autant la vélocité de la locomotive que la majesté du cerf.

Histoire de rectifier cette injustice, Flagrant Soul a consacré cette nouvelle édition de sa résidence radiophonique à ces cuivres aussi essentiels que sous-estimés. Entre le nébuleux solo de trompette jazz et les envolées braillardes d’une fanfare municipale, il est un juste milieu, ou plutôt tout un monde de musique que nous vous proposons de survoler ici. En fouillant nos souvenirs et nos bacs à vinyles, nous sommes partis à la recherche de ces cuivres distinctifs, qui drivent la mélodie d’un morceau ou qui viennent le ponctuer d’un supplément d’âme.

Ce sont bien les sections de cuivres et leur effet de groupe qui nous intéressent ici, c’est pourquoi notre sélection n’aborde pas le monde infini des solistes jazz. Autre précision à destination des pointilleux et ergoteurs de tous poils : oui, techniquement le saxophone n’est pas un cuivre, et pourtant, on ne l’imagine pas absent d’une section de cuivres digne de ce nom.

Au programme, un mix ininterrompu qui navigue dans le temps et l’espace afin de révéler tout ce que ce précieux métal a de plus noble. Durant 2 heures, Flagrant Soul vous embarque pour un mix qui fait la part belle au funk, à la soul et au jazz, avec des standards et des pépites de James Brown, Al Green, Curtis Mayfield, Tower Of Power, Isaac Hayes, Count Basie et bien d’autres. Notre mix s’ouvre aussi à des sonorités plus exotiques, particulièrement bienvenues en cette période de premiers grands froids : nous ferons, entre autres, un détour par les Antilles des Frères Déjean et des Skatalites, le Brésil de Marcos Valle, le Nigeria de Fela Kuti et l’Ethiopie de Mahmoud Ahmed. L’occasion de réaliser que les cuivres rutilants des martiniquais de la Perfecta n’ont rien à envier à ceux d’Earth, Wind & Fire, ou encore de découvrir que les trombones funk de Fred Wesley, salsa de Willie Colón et néo-orléanais de Trombone Shorty partagent certains liens de parenté artistique.

La sélection est aussi subjective que le choix fut cornélien. Entre grands classiques et morceaux méconnus, voici quelques-unes de ces mélodies de cuivres qui nous collent aux tympans et nous donnent des fourmis dans les pieds.

Point orangePoint orangePoint orange

Tracklist

03’29 : Johnny Pate – « Shaft In Africa »
04’45 : Kool & The Gang – « Who’s Gonna Take The Weight? (Pt 1 & 2) »
07’59 : Stevie Wonder – « Sir Duke »
11’33 : Earth Wind & Fire – « Getaway »
13’53 : David Shire – « Salsation »
16’33 : The Beginning Of The End – « Funky Nassau, Pt. 1 »
19’36 : Marcos Valle & Patricia Alvi – « Os Grilos (Live) »
21’12 : Willie Colón & Héctor Lavoe – « La Murga »
25’51 : Fela Kuti – « Water No Get Enemy »
30’17 : Perfecta – « A Youskous Pa Fè Fou »
34’15 : Antibalas – « Sanctuary »
37’11 : Menahan Street Band – « Make The Road By Walking »
40’05 : Outkast – « SpottieOttieDopaliscious »
43’46 : Isaac Hayes – « Walk From Regio’s »
45’28 : Horace Silver – « Song For My Father »
48’23 : Count Basie – « The Kid From Red Bank »
50’38 : La Sonora Cienaguera – « La Piojosa »
53’20 : Mahmoud Ahmed – « Aynotché Tèrabu »
55’55 : Dennis Brown – « Promised Land »
59’01 : Joe Dukie & DJ Fitchie – « Midnight Marauders »
1h02’10 : Placebo – « Aria »
1h05’31 : Charles Mingus – « Moanin' »
1h07’35 : Les Aiglons – « Yo Voueou »
1h10’35 : James Brown – « Make It Funky »
1h13’21 : The J.B.’s – « Pass The Peas »
1h16’00 : Tower Of Power – « What Is Hip? »
1h18’11 : Trombone Shorty – « Hurricane Season »
1h20’45 : Hypnotic Brass Ensemble – « War »
1h23’23 : Al Green – « Love And Happiness »
1h26’55 : Les Frères Déjean – « Marina »
1h32’27 : The Skatalites – « Guns Of Navarone »
1h34’44 : Bar-Kays – « Soul Finger »
1h36’48 : J.J. Johnson – « Parade Strut »
1h39’09 : The Budos Band – « Rite Of The Ancients »
1h42’23 : Fatback Band – « Let The Drums Speak »
1h45’11 : Wood, Brass & Steel – « Always There »
1h48’03 : Curtis Mayfield – « Move On Up »

Pour accéder à la playlist des morceaux de l’émission sur votre service de streaming favori, cliquez sur l’image ci-dessous :

Playlist Soundsgood

initiales-fond-noir-300x300px-1