Que de chemin parcouru depuis qu’il a quitté les pionners du rap belge Starflam en 2004… C’était à prévoir : l’univers artistique de Baloji est trop vaste pour s’accommoder bien longtemps des compromis inhérents à une dynamique de groupe. En solo depuis 2008, l’autoproclamé « kongaulois » a eu les coudées franches pour décloisonner sa musique et laisser parler son tropisme tropical.

Extrait de son EP de 2015 « 64 Bits & Malachite », « Spoiler » est une bombe dancefloor qui brûle les pieds comme des charbons ardents. Navigant savamment entre hip hop et rumba congolaise, ce morceau est aussi l’occasion d’un joli clin d’œil aux anciens : dans ce clip réalisé par Baloji lui-même, on retrouve la crème de la musique congolaise avec entre autres Papa Dizzy Mandjeku à la guitare double manche, Bakolo Music International, Malage De Lugendo (ancien du TP OK Jazz du patriarche Franco) et Klody Ndongala.

initiales-fond-noir-300x300px-1