…où l’on tâchera de démontrer que sampling et covers ne sont pas un emprunt dû à un manque d’inspiration, mais lorsqu’ils sont bien réalisés, constituent une méthode de création à part entière et d’appropriation artistique qui ne peut être confondue avec du plagiat.

Commençons avec comme matériel source le ‘I’m Afraid The Masquerade Is Over’ de David Porter, tarte à la crème du genre. Ce magnifique morceau soul, pur produit de l’écurie Stax de Memphis, présente l’avantage d’avoir de nombreuses variations internes pour autant de sources de samples.

ORIGINAL : David Porter – « I’m Afraid The Masquerade Is Over »

Point orangePoint orangePoint orange

VERSION SAMPLEE #1 : GZA – « Duel Of The Iron Mic (feat. Masta Killa, Inspectah Deck & Ol’ Dirty Bastard) »

Sur ce titre extrait du 1er solo de son cousin GZA, RZA démontre toute l’étendue de son talent en repérant dans le morceau de David Porter un break de piano a priori anodin dont il fera une courte boucle. Agrémentant ce sample d’une rythmique minimaliste, d’une basse discrètement entêtante et d’extraits de films d’arts martiaux, RZA sublime cette boucle pour créer une ambiance glaciale et mélancolique qui cadre parfaitement avec les paroles sombres et paranoïaques de GZA, Masta Killa, Inspectah Deck et ODB. L’album ‘Liquid Swords’ est un des sommets de la discographie du Wu-Tang Clan, et l’oreille de RZA y est pour beaucoup.

Point orangePoint orangePoint orange

VERSION SAMPLEE #2 : The Notorious B.I.G – « Who Shot Ya? »

Aussi incroyable que cela puisse paraître, il s’agit du tout premier beat composé par Nashiem Myrick, l’un des célèbres Hitmen, collectif de producteurs maison de Bad Boy Records qui enchaîna les succès commerciaux avec ses productions pour Biggie, Puff Daddy, Ma$e, 112, Jodeci, Mary J. Blige, Mariah Carey… Nashiem Myrick prend une boucle de piano légère agrémentée de cuivres discrets pour en faire un beat assez simple et direct. Le contraste entre ce sample aux sonorités enfantines et la violence des paroles de Biggie Smalls a fait de ce morceau controversé un classique absolu des ‘diss tracks’ du hip-hop US.

Point orangePoint orangePoint orange

VERSION SAMPLEE #3 : Funkmaster Flex & Big Kap feat. LL Cool J – « Ill Bomb »

Le producteur DJ Scratch, DJ d’EPMD et collaborateur régulier de Busta Rhymes à l’époque, prend ici un break mêlant vents aux sonorités classiques et adlibs vocaux de David Porter, et y adjoint un rythme prégnant et une basse percussive pour porter une performance vocale de LL Cool J toute en ego trip posé.

initiales-fond-noir-300x300px-1